12 avril 2021
Une affaire de badges : tout ça pour ça…
12 avril 2021
Sommaire

1. 28 février 2020

2. 24 mars 2020

3. 28 avril 2020

4. 26 mai 2020

5. 23 juin 2020

6. 28 juillet 2020

7. 29 sep­tembre 2020

8. 28 octobre 2020

9. 30 décembre 2020

Dans la « région » Sud-Est de l’entreprise, les salariéEs ont mis une année (sic) pour obte­nir des badges : des badges SNCF d’accès aux enceintes fer­ro­viaires, et des badges d’accès au par­king du site de Lyon. Afin que chacunE puisse consta­ter com­ment la direc­tion Sud-Est les a fait « tour­ner en bour­rique », voi­ci l’intégralité des ques­tions écrites posées par les Représentants de Proximité SUD-Rail sur ce sujet tout au long de l’année 2020, et les réponses écrites appor­tées par la direc­tion, dans le cadre de l’instance de proxi­mi­té Sud-Est. La patience, la déter­mi­na­tion et la per­sé­vé­rance auront fina­le­ment eu gain de cause.

28 février 2020

N°2020-4. Lyon, accès par­king
A Lyon, la plu­part des conduc­teurs ne sont pas en pos­ses­sion du badge per­met­tant l’ouverture des por­tails d’accès au par­king du local de prise de ser­vice (** bou­le­vard du ****** – 69007 Lyon). Le quar­tier ne dis­po­sant pas de places de par­king sécu­ri­sées, et étant connu comme insé­cu­ri­sé, les sala­riés ne peuvent lais­ser leur véhi­cule aux abords du site et sont par­fois contraints de se garer très loin puis de sol­li­ci­ter un VTC.

a) Pourquoi la plu­part des sala­riés n’ont tou­jours pas de badge d’accès au par­king ?
b) Que faites-vous pour remé­dier au pro­blème ?
c) Quand auront-ils cha­cun un badge ?
d) En atten­dant, que préconisez-vous ?

Réponse : La Direction informe les RP que l’accès au par­king n’est pas pré­vu pour les CDL. A ce jour, aucun évé­ne­ment concer­nant la sécu­ri­té des places de sta­tion­ne­ment dans le quar­tier n’a été remon­té. Dans ce contexte, il n’appartient pas à l’Entreprise de for­mu­ler des pré­co­ni­sa­tions et chaque CDL demeure libre de se garer ou non à proxi­mi­té du lieu de la prise de ser­vice si le por­tail est fermé.

N°2020-5. Badges SNCF
Beaucoup de conduc­teurs de la région Sud-Est ne sont pas en pos­ses­sion d’un badge don­nant accès aux enceintes fer­ro­viaires, ou per­met­tant d’en sor­tir. Sur nos tra­fics, beau­coup de relèves s’effectuent de nuit à la gare Part-Dieu, à Lyon. En dehors des horaires d’ouverture de la gare (5h – 0h45), les conduc­teurs ont accès à celle-ci, ou peuvent en sor­tir, par un por­tail métal­lique situé rue de Bonnel, du côté nord des quais de la gare. Mais n’ayant pas de badge per­met­tant d’ouvrir ce por­tail, ils sont blo­qués devant.

a) Pourquoi ces conduc­teurs n’ont tou­jours pas de badge d’accès aux enceintes fer­ro­viaires ?
b) Que faites-vous pour remé­dier au pro­blème ?
c) Quand auront-ils cha­cun un badge ?
d) En atten­dant, que préconisez-vous ?
e) Les conduc­teurs pre­nants qui entrent dans l’enceinte doivent-ils attendre devant le por­tail qu’un agent vienne leur ouvrir, quitte à lais­ser patien­ter le conduc­teur cédant sur le train en gare et à effec­tuer la relève en retard ?
f) Les conduc­teurs cédants qui sortent de l’enceinte doivent-ils attendre devant le por­tail qu’un agent vienne leur ouvrir, quitte à retar­der leur fin de ser­vice ?
g) Pour se faire ouvrir le por­tail, les conduc­teurs doivent-ils à chaque fois sol­li­ci­ter le COGC de Lyon ?

Réponse : La Direction informe les RP que de nou­veaux badges ont été com­man­dés pour les sites de Lyon, Miramas et Sibelin auprès de SNCF Réseau. Le délai d’obtention est d’environ un mois.
La ges­tion des badges néces­site au préa­lable d’obtenir un repor­ting pré­cis des dif­fé­rentes attri­bu­tions ayant eu lieu. Temporairement, la Direction pro­pose une modi­fi­ca­tion du lieu de relève dans les endroits où il n’y pas de por­tique (Sibelin / St FONS au lieu de Lyon).

24 mars 2020

N°2020-23. Accès local de Lyon
La ques­tion N°2020-3 n'est pas assez pré­cise. Pour accé­der au local de prise de ser­vice du site de Lyon, il faut un badge pour accé­der au bâti­ment com­mun, puis une clé pour accé­der au bureau de VFLI. Dans votre réponse à cette ques­tion, vous infor­mez les sala­riés que « Concernant les badges d’accès, la Direction a contac­té le ges­tion­naire des locaux pour com­mande ».

a) Selon le ges­tion­naire des locaux, com­bien de temps faut-il pour rece­voir les badges ?
b) Combien de badges avez-vous com­man­dé ?
c) Des sala­riés vous demandent de bien vou­loir répondre à la ques­tion N°2020-3-D.

Réponse : La Direction informe les RP qu’une com­mande de 22 badges a été pas­sée. Compte tenu des cir­cons­tances sani­taires excep­tion­nelles de confi­ne­ment, le délai de livrai­son est retar­dé. La Direction pro­pose que des bul­le­tins de com­mu­ni­ca­tion soient pla­cés dans l’engin moteur avant la prise de service.

N°2020-24. Accès par­king local de Lyon
En réponse à la ques­tion N°2020-4-A, vous infor­mez les sala­riés affec­tés sur le site de Lyon et sou­hai­tant se garer sur le lieu de prise de ser­vice que « l’accès au par­king n’est pas pré­vu pour les CDL ». Ce par­king est pour­tant qua­si­ment vide la nuit, aux horaires où les CDL prennent en géné­ral leur ser­vice. Nous deman­dons à la direc­tion de tout faire pour per­mettre à tous les sala­riés l'accès au par­king. Nous deman­dons qu'un repré­sen­tant de proxi­mi­té soit convié à une réunion ini­tiée par la direc­tion dans les plus brefs délais avec le ges­tion­naire du par­king, afin de conve­nir avec lui d'une solution.

a) Pourquoi ne prévoyez-vous pas un accès au par­king pour tous les CDL ?
b) Avez-vous l'intention de tout faire pour per­mettre à tous les sala­riés l'accès au par­king ?
c) Allez-vous prendre rendez-vous avec le ges­tion­naire du par­king dans les plus brefs délais ?
d) Acceptez-vous d'y convier un repré­sen­tant du personnel ?

Réponse : La Direction réitère sa réponse du 28 février der­nier et invite les RP à s’y réfé­rer en cas de besoin.

N°2020-25. Risques acci­dent du tra­vail d’une conduc­trice de Lyon
Dans votre réponse à la ques­tion N°2020-4, vous infor­mez les sala­riés que « A ce jour, aucun évé­ne­ment concer­nant la sécu­ri­té des places de sta­tion­ne­ment dans le quar­tier n’a été remon­té ». Outre le fait que c'est pré­ci­sé­ment parce que les sala­riés sont pré­ve­nants et ne se garent jamais dans le quar­tier la nuit qu'aucun évé­ne­ment n'a été remon­té, nous vous réité­rons notre aver­tis­se­ment sur l'insécurité du quar­tier la nuit. Il est en par­ti­cu­lier impos­sible pour une conduc­trice de VFLI de mar­cher plus de 100 mètres la nuit dans le péri­mètre autour du site sans se faire sys­té­ma­ti­que­ment har­ce­ler par des pro­pos sexistes et sexuelles ignobles. Afin d'échapper à cette vio­lence, cette sala­riée est contrainte de prendre des risques phy­siques pour accé­der au local de prise de ser­vice. Ces condi­tions de tra­vail et de sécu­ri­té ne sont pas accep­tables et consti­tuent un dan­ger grave et immi­nent. Nous exi­geons qu'un badge d'accès au par­king du site de Lyon lui soit remis dans les plus brefs délais.

Réponse : La Direction réitère sa réponse du 28 février der­nier et invite les RP à s’y réfé­rer en cas de besoin. Néanmoins, la Direction réflé­chit à une prise de ser­vice adap­tée pour cette sala­riée.
Pour ce qui est du dan­ger grave et immi­nent auquel il est fait réfé­rence, la Direction ne par­tage pas l’affirmation reprise dans la ques­tion et rap­pelle que le dan­ger grave et immi­nent s’apprécie dans le cadre d’une situa­tion de travail.

N°2020-26. Badges SNCF
En réponse à la ques­tion N°2020-5-B, vous infor­mez les sala­riés que « de nou­veaux badges ont été com­man­dés pour les sites de Lyon, Miramas et Sibelin auprès de SNCF Réseau ». Il y a pour­tant des CDL affec­tés sur d'autres sites de la région Sud-Est qui font régu­liè­re­ment des relèves à la gare Part-Dieu et qui sont dépour­vus de badge.

a) Pourquoi n'avez-vous pas com­man­dé des badges pour tous les sites dont des CDL sont ame­nés à faire des relèves à Part-Dieu ?
b) Combien de badges avez-vous commandé ?

Réponse : La Direction informe les RP que des badges ont été com­man­dés pour cha­cun des CDL opé­rant une relève à Part Dieu. Ceux des sites de Miramas et Sibelin sont dis­tri­bués ou en cours de dis­tri­bu­tion. La livrai­son des badges de Lyon est à venir.

28 avril 2020

N°2020-49. Badges SNCF En réponse à la ques­tion N°2020-5-C, concer­nant les badges d'accès aux enceintes fer­ro­viaires, la direc­tion avait répon­du que « de nou­veaux badges ont été com­man­dés pour les sites de Lyon, Miramas et Sibelin auprès de SNCF Réseau. Le délai d’obtention est d’environ un mois ». Cette com­mande a été pas­sée il y a main­te­nant deux mois. Il semble que les sala­riés de Miramas les ont obte­nus. a) Qu'en est-il des sala­riés de Sibelin ? b) Pourquoi les sala­riés de Lyon ne les ont pas encore reçus ? c) Avez-vous relan­cé SNCF Réseau ?

Réponse : La Direction indique que les badges à des­ti­na­tion de Sibelin et de Miramas ont été dis­tri­bués.
La livrai­son des badges pour le site de Lyon a pris du retard, faute de stocks suf­fi­sants. SNCF Réseau attend un réapprovisionnement.

N°2020-50. Accès par­king local de Lyon
En réponse à la ques­tion N°2020-24-A, concer­nant des badges d'accès au par­king du site de Lyon, à défaut de réponses aux ques­tions B, C et D, la direc­tion ren­voie à sa pré­cé­dente réponse sur le sujet : « l'accès au par­king n'est pas pré­vu pour les CDL ». A la ques­tion de savoir pour quelle rai­son l'accès au par­king n'est pas pré­vu pour les CDL, la direc­tion répond donc : « l'accès au par­king n'est pas pré­vu pour les CDL ». Il s'agit pour­tant d'une récla­ma­tion col­lec­tive tout à fait acces­sible qui méri­te­rait un tant soit peu de consi­dé­ra­tion. Plutôt que de faire la sourde oreille, il serait pré­fé­rable pour l'avenir que des échanges un peu plus appro­fon­dis soient pos­sibles avec la direc­tion. Nous réité­rons à nou­veau la demande en espé­rant une réponse favo­rable, ou au moins, à défaut, une réponse argumentée.

a) Le quar­tier est insé­cu­ri­sé la nuit. Les places de par­king y sont toutes occu­pées par un nombre ver­ti­gi­neux de camions de proxé­nètes et le bal inces­sant des raco­leurs. Personne n'oserait lais­ser sa voi­ture une nuit dans les rues de ce quar­tier. Quand la direc­tion répon­dait que « A ce jour, aucun évé­ne­ment concer­nant la sécu­ri­té des places de sta­tion­ne­ment dans le quar­tier n'a été remon­té », nous insis­tons sur le fait que c'est pré­ci­sé­ment parce qu'aucun sala­rié n'y laisse sa voi­ture. Alors que le local de prise de ser­vice du site de VFLI se situe au fond d'un par­king sécu­ri­sé qua­si­ment vide la nuit, aux horaires où les CDL prennent en géné­ral leur ser­vice, leur per­mettre l'accès les lais­se­rait l'esprit serein, ne déran­ge­rait per­sonne et ne coû­te­rait pas grand chose à l'entreprise. Nous deman­dons à la direc­tion de faire preuve de com­pré­hen­sion, de choi­sir l'apaisement du cli­mat social de l'entreprise, et donc de tout faire pour per­mettre à l'ensemble des sala­riés du site cet accès au par­king en leur four­nis­sant à cha­cun un badge.

b) Lorsque le por­tail du par­king est fer­mé, les sala­riés doivent-ils lais­ser le véhi­cule de ser­vice sur une place de par­king du quartier ?

c) Les badges d'accès au bureau n'étant tou­jours pas reçus, si la porte d'accès au bureau est fer­mée, les sala­riés doivent-ils lais­ser le véhi­cule de ser­vice sur une place de par­king du quar­tier et lais­ser les clés du véhi­cule sur la roue avant gauche ?

Réponse : La Direction indique qu’une demande de places de par­king a été for­mu­lée auprès du ges­tion­naire immo­bi­lier. En paral­lèle, une solu­tion de prise de ser­vice déma­té­ria­li­sée est à l’étude, en lien avec la DSQM.
Pour ce qui est de l’utilisation des véhi­cules de ser­vice, les sala­riés sont invi­tés à suivre les recom­man­da­tions de leur chef de site.

N°2020-51. Risques acci­dent du tra­vail d’une conduc­trice de Lyon
En réponse à la récla­ma­tion N°2020-25, concer­nant le cas par­ti­cu­lier d'une conduc­trice de Lyon, la direc­tion répond qu'elle « réflé­chit à une prise de ser­vice adap­tée pour cette sala­riée ». Pourquoi la direc­tion ne veut-elle pas lui four­nir un badge d'accès au parking ?

Réponse : La Direction indique qu’une demande de places de par­king a été for­mu­lée auprès du ges­tion­naire immo­bi­lier. En paral­lèle, une solu­tion de prise de ser­vice déma­té­ria­li­sée est à l’étude, en lien avec la DSQM.

26 mai 2020

N°2020-66. Accès local Lyon
En réponse à la ques­tion N°2020-3 concer­nant les badges d'accès au local du site de Lyon, la direc­tion répon­dait qu'elle « a contac­té le ges­tion­naire des locaux pour com­mande ». Trois mois se sont écou­lés. Les badges ne sont tou­jours pas reçus. Que se passe-t-il ?

Réponse : La Direction informe les RP que les badges seront remis à cha­cun nomi­na­ti­ve­ment contre émar­ge­ment, au cours de la semaine 22.

N°2020-67. Badges SNCF
En réponse à la ques­tion N°2020-49 concer­nant les badges d'accès aux enceintes fer­ro­viaires dont des CDL de Lyon sont dépour­vus, la direc­tion répond que « SNCF Réseau attend un réap­pro­vi­sion­ne­ment ». Combien de temps cela prend-il ?

Réponse : La Direction indique qu’à ce jour, aucun délai de réap­pro­vi­sion­ne­ment n’a été four­ni par SNCF Réseau. Des relances sont effec­tuées régulièrement.

N°2020-68. Accès par­king local de Lyon
En réponse à la ques­tion N°2020-50 concer­nant l'accès au par­king du site de Lyon, « la direc­tion indique qu’une demande de places de par­king a été for­mu­lée auprès du ges­tion­naire immo­bi­lier ». Quelle est sa réponse ?

Réponse : La Direction informe les RP que 2 solu­tions étaient à l’étude :

  • obte­nir des places de par­king sup­plé­men­taires et en étu­dier le coût supplémentaire,
  • étu­dier une prise de ser­vice dématérialisée.

Le ges­tion­naire immo­bi­lier n’a pas pu répondre à l’intégralité du besoin de la Société car celui-ci ne peut octroyer qu’un nombre de places sup­plé­men­taires limi­té qui en outre génère un coût sup­plé­men­taire impor­tant.
La prise de ser­vice déma­té­ria­li­sée per­met donc de résoudre la pro­blé­ma­tique. Celle-ci est effec­tive depuis le mar­di 19 mai. Elle dis­pense les CDL de Lyon de pas­ser par les bureaux de Lyon Artillerie en opé­rant la prise de ser­vice au pied de l’engin moteur. Pour ce faire, l’ensemble des docu­ments néces­saires a été dématérialisé.

23 juin 2020

N°2020-81. Lyon, badges
En réponse à la ques­tion N°2020-66 concer­nant les badges d'accès au local de prise de ser­vice du site de Lyon, la direc­tion indi­quait « que les badges seront remis à cha­cun nomi­na­ti­ve­ment contre émar­ge­ment, au cours de la semaine 22 ». Cette dis­tri­bu­tion a com­men­cé. Mais, alors qu'ils ont fonc­tion­né en guise de test lors de la remise indi­vi­duelle, cer­tains de ces nou­veaux badges ne fonc­tionnent pas.

a) S'agit-il d'un mau­vais para­mé­trage qu'il suf­fit de régler ?
b) Les badges défaillants doivent-ils être changés ?

Réponse : La Direction indique que le four­nis­seur doit dans un pre­mier temps véri­fier si les badges peuvent être modi­fiés à dis­tance. A défaut, les badges devront être retour­nés pour être échangés.

N°2020-82. Lyon, prise de ser­vice
En réponse à la ques­tion N°2020-68 concer­nant l'accès au par­king du site de Lyon, la direc­tion indique « que 2 solu­tions étaient à l’étude :

  • obte­nir des places de par­king sup­plé­men­taires et en étu­dier le coût supplémentaire,
  • étu­dier une prise de ser­vice dématérialisée.

Le ges­tion­naire immo­bi­lier n’a pas pu répondre à l’intégralité du besoin de la Société car celui-ci ne peut octroyer qu’un nombre de places sup­plé­men­taires limi­té qui en outre génère un coût sup­plé­men­taire impor­tant.
La prise de ser­vice déma­té­ria­li­sée per­met donc de résoudre la pro­blé­ma­tique. Celle-ci est effec­tive depuis le mar­di 19 mai. Elle dis­pense les CDL de Lyon de pas­ser par les bureaux de Lyon artille­rie en opé­rant la prise de ser­vice au pied de l’engin moteur. Pour ce faire, l’ensemble des docu­ments néces­saires a été dématérialisé ».

a) Combien de places de par­king sup­plé­men­taires le ges­tion­naire peut-il mettre à dis­po­si­tion ?
b) Quel est le coût par place de par­king sup­plé­men­taire ?
c) A com­bien de places sup­plé­men­taires la direc­tion estime-t-elle l'intégralité du besoin de l'entreprise ?
d) Dans la note de ser­vice détaillant les moda­li­tés de la prise de ser­vice déma­té­ria­li­sée, faut-il com­prendre que dans la plage horaire 19h-9h la prise de ser­vice est obli­ga­toi­re­ment déma­té­ria­li­sée, ou bien que chaque CDL a le choix de prendre son ser­vice soit à l'Artillerie soit au pied de la machine ?
e) Il y est écrit que « à par­tir du moment où la prise de service/fin de ser­vice est déma­té­ria­li­sée, elle devra être gra­phi­quée par défaut au pied de la machine ». Doit-on com­prendre qu'avant chaque prise de ser­vice à l'Artillerie dans la plage horaire concer­née, le CDL doit avi­ser le chef de site pour être gra­phi­qué cor­rec­te­ment ? Nous deman­dons l'inverse : que toutes les jour­nées de ser­vice soient gra­phi­quées par défaut avec une prise/fin de ser­vice à l'Artillerie et que les CDL qui sou­haitent effec­tuer leur prise/fin de ser­vice au pied de la machine en avisent le chef de site.
f) Il y est éga­le­ment écrit qu'en cas de prise de ser­vice « de jour », donc obli­ga­toi­re­ment à l'Artillerie, « ces prises de ser­vice feront l'objet d'une tra­ça­bi­li­té sur place ». En quoi consiste cette « tra­ça­bi­li­té » ?
g) La conven­tion col­lec­tive natio­nale de la branche fer­ro­viaire dis­pose que :
« La prise de ser­vice du sala­rié ain­si que la fin de ser­vice se font habi­tuel­le­ment à son lieu prin­ci­pal d'affectation ou à son lieu de rat­ta­che­ment, à l'exception des cas de dépla­ce­ment pro­fes­sion­nel ou de repos hors rési­dence. Toutefois, pour répondre aux besoins du ser­vice, un sala­rié peut être ame­né à prendre ou finir son ser­vice dans un autre lieu. Dans ce cas, s'il dépasse le temps nor­mal de tra­jet entre le domi­cile et le lieu d'affectation du sala­rié, ce dépas­se­ment pour se rendre ou reve­nir de ce lieu fait l'objet d'une contre­par­tie soit sous forme de repos, soit finan­cière. A défaut d'accord d'entreprise, ce dépas­se­ment ne peut excé­der 45 minutes par tra­jet esti­mé dans des condi­tions nor­males de tra­fic. Les moda­li­tés d'acheminement des sala­riés pre­nant ou ter­mi­nant leur ser­vice dans un lieu géo­gra­phique dif­fé­rent de leur lieu prin­ci­pal d'affectation, de rat­ta­che­ment ou de prise de ser­vice, ain­si que les moda­li­tés de prise en charge des sur­coûts éven­tuels, sont défi­nies par accord d'entreprise ou d'établissement ou, à défaut, par déci­sion uni­la­té­rale de l'employeur. En tout état de cause, l'entreprise assume les éven­tuels frais addi­tion­nels décou­lant d'une prise ou d'une fin de ser­vice du sala­rié dans un autre lieu que son lieu prin­ci­pal d'affectation, son lieu de rat­ta­che­ment ou de son lieu de prise de ser­vice » (Deuxième par­tie, Titre 2, Article 2).
Pour les CDL, en prise de ser­vice au pied de la machine, qui dépas­se­ront le temps nor­mal de tra­jet entre le domi­cile et l'Artillerie, quelle est la règle de cal­cul de la contre­par­tie, que ce soit en termes de repos ou en termes finan­ciers ?
h) En cas de prise de ser­vice dans des lieux tels que la gare Part-Dieu ou la gare Perrache, les véhi­cules per­son­nels seront lais­sés sur des par­kings payants alen­tours. La direc­tion s'engage-t-elle à prendre en charge ces frais addi­tion­nels ?
i) La direc­tion envisage-t-elle de deman­der à la SNCF un accès gra­tuit aux par­kings SNCF des gares Part-dieu et Perrache, et de Sibelin, pour les sala­riés de VFLI ?

Réponse : La Direction rap­pelle que la prise de ser­vice au pied de la machine est une pro­po­si­tion fai­sant suite aux demandes répé­tées des Représentants de Proximité concer­nant l’aménagement de la prise de ser­vice sur le site de Lyon. A ce jour, le sala­rié qui ne sou­haite pas pas­ser par le site de Lyon Artillerie peut réa­li­ser sa prise de ser­vice au pied de l’EM. Il doit en avi­ser son chef de site.
La tra­ça­bi­li­té des prises de ser­vice de jour consis­te­ra en une fiche de prise en compte de la docu­men­ta­tion sur place.
Le choix de recou­rir à un véhi­cule per­son­nel pour se rendre à la gare Part-Dieu ou Perrache ain­si que de recou­rir, ou non, à un par­king payant, n’appartient pas à VFLI. La prise et fin de ser­vice étant réa­li­sées au même endroit, il n’est pas pré­vu de prise en charge de frais addi­tion­nels.
Par ailleurs, la prise et fin de ser­vice se réa­li­sant au sein de la zone de rési­dence des sala­riés concer­nés, il n’y a pas lieu à com­pen­sa­tion par­ti­cu­lière du tra­jet domicile/lieu de tra­vail, étant pré­ci­sé que l’article 2, Titre 2, 2ème par­tie de la CCN de la branche fer­ro­viaire s’entend d’une modi­fi­ca­tion de lieu de prise et fin ser­vice pour les « besoins du service ».

28 juillet 2020

N°2020-97. Accès par­king local de Lyon
En réponse orale à la ques­tion N°2020-82-C, la direc­tion indi­quait avoir deman­dé 17 places de par­king sup­plé­men­taires sur le site de l'Artillerie et esti­mait donc les coûts de loca­tion trop éle­vés pour y don­ner une suite favo­rable. Nous esti­mons les besoins à 5 places de par­king sup­plé­men­taires, en plus des 3 dont dis­pose déjà VFLI, de manière à conser­ver 2 places pour les chef de site et chef de site adjoint. Ce diag­nos­tic est par­ta­gé par le chef de site. La direc­tion est-elle dis­po­sée à don­ner une suite favo­rable à cette demande, de manière à pour­voir l'ensemble des CDL de Lyon d'un badge d'accès au par­king de leur local de prise de service ?

Réponse : La Direction indique aux RP qu’elle valide le besoin de trois places sup­plé­men­taires de par­king. La prise de ser­vice déma­té­ria­li­sée reste pré­co­ni­sée pour les tra­fics au départ du Port Edouard Herriot et Vénissieux.

29 sep­tembre 2020

N°2020-111. Badges SNCF
En réponse à la ques­tion N°2020-26 concer­nant la four­ni­ture de badges SNCF à tous les CDL de la région effec­tuant des relèves à Lyon Part-Dieu, la direc­tion indi­quait que « des badges ont été com­man­dés pour cha­cun des CDL opé­rant une relève à Part Dieu ». Les CDL de Miramas, Sibelin et Lyon ont bien reçu leur badge. En revanche, alors que 6 mois se sont écou­lés depuis notre demande, des CDL de Valenton et Dijon en sont tou­jours dépourvus.

a) Combien de badges avez-vous com­man­dé pour Valenton et Dijon ?
b) Quelle expli­ca­tion four­nit SNCF Réseau pour jus­ti­fier ce long délai ?
c) Quand ces sala­riés auront-ils cha­cun un badge ?

Réponse : La Direction indique qu’un recen­se­ment a été fait par les chefs de site afin d’identifier les besoins. Ce besoin a ensuite été com­mu­ni­qué à SNCF Réseau afin de com­man­der les badges nomi­na­tifs. Une relance auprès de SNCF Réseau est effectuée.

N°2020-113. Parking local Lyon
En réponse à la ques­tion N°2020-97 concer­nant l’accès au par­king du local de prise de ser­vice de Lyon, la direc­tion indi­quait « qu’elle valide le besoin de trois places sup­plé­men­taires de par­king ». Deux mois se sont écou­lés depuis, et les CDL n’ont tou­jours pas reçu cha­cun un badge du por­tail d’entrée.

a) Les com­mandes ont-elles été pas­sées ?
b) Combien de badges avez-vous com­man­dé ?
c) Quand seront-ils reçus ?

Réponse : La Direction indique que les trois places de par­king sup­plé­men­taires seront mises à la dis­po­si­tion des sala­riés à par­tir du 1er octobre pro­chain. Le ges­tion­naire pré­voit d’attribuer un badge par place de parking.

28 octobre 2020

N°2020-136. Accès par­king Lyon
En réponse à la ques­tion N°2020-113 concer­nant l'accès au par­king du site de Lyon, la direc­tion indique que « Le ges­tion­naire pré­voit d’attribuer un badge par place de par­king ». Nous com­pre­nons donc que chaque CDL ne sera pas pour­vu d'un badge.

a) Quel est l'intérêt de mettre à dis­po­si­tion des sala­riés des places de par­king sup­plé­men­taires s'ils n'y ont pas accès ?
b) Comment comptez-vous dis­tri­buer ces badges de manière équi­table si le nombre de badges est infé­rieur au nombre de salariés ?

Réponse : La Direction indique qu’une demande de badges sup­plé­men­taires est en cours d’étude par le ges­tion­naire immobilier.

30 décembre 2020

N°2020-165. Valenton, Dijon, Badges SNCF
En réponse à la ques­tion N°2020-111 concer­nant les badges SNCF dont des CDL de Valenton et Dijon étaient tou­jours dépour­vus, la direc­tion indi­quait : « Une relance auprès de SNCF Réseau est effec­tuée ». Trois mois sup­plé­men­taires se sont écou­lés depuis. Notre demande ini­tiale remonte à bien­tôt un an.

a) Tous ces sala­riés ont-ils cha­cun un badge aujourd'hui ?
b) Si ce n'est tou­jours pas le cas, la direc­tion peut-elle décrire dans quelles condi­tions ces sala­riés sont contraints d'accéder au réseau fer­ro­viaire pour exer­cer leur métier, notam­ment en gare de Part-Dieu entre 0h30 et 5h ?

Réponse : La Direction indique que tous les sala­riés de Valenton et Dijon sont pour­vus cha­cun d’un badge à l’exception des sala­riés nou­vel­le­ment affec­tés. Les com­mandes de badges sont donc pas­sées au fil de l’eau pour pour­voir ses nou­veaux besoins. Un recen­se­ment de badges a été lan­cé auprès des CDL pour faire un état des lieux des attri­bu­tions. La Direction invite les CDL concer­nés à y répondre.

N°2020-166. Parking local Lyon
En réponse à la ques­tion N°2020-136 concer­nant les badges d'accès au par­king du site de Lyon, la direc­tion indi­quait « qu’une demande de badges sup­plé­men­taires est en cours d’étude par le ges­tion­naire immo­bi­lier ». Il semble que des badges soient arri­vés, que cer­tains sala­riés en dis­posent enfin (ce qui consti­tue une évo­lu­tion dans cette longue, très longue, requête) ; mais pas tous. Notre demande ini­tiale remonte à bien­tôt un an.

a) Combien de badges ont été reçus ?
b) Selon quels cri­tères ont-ils été dis­tri­bués à cer­tains et non à d'autres ?
c) Quand cha­cun des sala­riés en sera pourvu ?

Réponse : La Direction indique que le nombre de badges attri­bués par le ges­tion­naire immo­bi­lier est limi­té au nombre de places de par­king louées. Ainsi, pour le site de Lyon, 5 badges sont dis­po­nibles. Il est pro­po­sé de lais­ser les badges à dis­po­si­tion des CDL en fai­sant appel au civisme de cha­cun afin que les badges soient res­ti­tués et remis à leur place après uti­li­sa­tion. Pour rap­pel, les locaux sont acces­sibles 24H/24 via les por­tillons ouverts (code d’accès *****).

Finalement, au mois de février 2021, touTEs les salariéEs de la « région » avaient obte­nu des badges SNCF d’accès aux enceintes fer­ro­viaires, et chaque CDL de Lyon était enfin pourvuE d’un badge d’accès au par­king du local de prise de service.

A lire dans la même catégorie

Engins moteurs : Arrêtez le massacre !

Engins moteurs : Arrêtez le massacre !

Les ano­ma­lies, pannes, absences d’engins moteurs (EM) n’en finissent plus dans l’entreprise. Ces der­niers temps, les condi­tions de tra­vail se sont consi­dé­ra­ble­ment dégra­dées du fait du mau­vais état des EM et de la mau­vaise ges­tion du parc loco­mo­tives. Voici le plan d’action de la direc­tion : chacunE pour­ra juger les résultats.

SOUTIEN A ALEXANDRE !

SOUTIEN A ALEXANDRE !

Au mois d’octobre, Alexandre, chef de site adjoint pro­duc­tion sur le site de Lyon com­bi­né, a été mis en arrêt de tra­vail pen­dant un mois, suite à un burn-out… Des conduc­teurs dont il a la charge réagissent et affichent par ces mots leur solidarité.

Rendez-nous nos retraites !

Rendez-nous nos retraites !

Le gou­ver­ne­ment de Macron cherche actuel­le­ment à faire pas­ser un pro­jet de réforme du sys­tème des retraites. Qu'est-ce que cette réforme chan­ge­rait à nos condi­tions de tra­vail et de retraite ? Pourquoi faut-il abso­lu­ment s'y oppo­ser ? Explications.

Aidez-nous !

Aidez-nous !

Pour que Voix-Libres vive nous avons besoin de votre participation. Que vous soyez adhérent à Sud-Rail VFLI ou non, vous êtes libres de participer au projet si cela vous tente.

Comme vous pouvez le constater, certaines rubriques du site sont encore vides ou peu fournies. Si le cœur vous en dit, n'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos idées.

 Si vous avez déjà un article sous la main à proposer,  vous pouvez l'envoyer au format pdf via la rubrique contact. Vous pouvez également nous envoyer des photos qui pourront être selectionnées pour la photo du mois.

 

SOUMETTRE UN ARTICLE

You have Successfully Subscribed!

Partagez !

Si vous avez aimé, n’hésitez pas à partager !

Photo de Dylan Gillis sur Unsplash