27 janvier 2023
Retraites : En grève et en manif le 31 janvier !
27 janvier 2023
Sommaire

1. La vic­toire est possible !

2. Il faut éle­ver le rap­port de force

Dans le cadre de la deuxième jour­née de grève natio­nale inter­pro­fes­sion­nelle, appe­lée ce mar­di 31 jan­vier par l’ensemble des confé­dé­ra­tions syn­di­cales de salariéEs, concer­nant le pro­jet de contre-réforme du sys­tème de retraites vou­lu par Macron et son gou­ver­ne­ment, SUD-Rail Captrain appelle les salariéEs de l’entreprise à la mobi­li­sa­tion, par la grève, du 30 jan­vier à 10h jusqu’au 1er février à 12h, et par la mani­fes­ta­tion de rue le 31 jan­vier, pour reven­di­quer le retrait de ce pro­jet néfaste.

La vic­toire est possible !

Pour la pre­mière jour­née de mobi­li­sa­tion qui a eu lieu le 19 jan­vier der­nier, ce sont plus de deux mil­lions de per­sonnes qui ont mani­fes­té sur tout le ter­ri­toire natio­nal ; ce qui fait de cette jour­née l’une des plus grandes mani­fes­ta­tions sociales des trente der­nières années ! Nous sommes dans le même ordre de gran­deur que la par­ti­ci­pa­tion popu­laire qui a vain­cu le pro­jet de contre-réforme du sys­tème des retraites vou­lue par le « plan Juppé » en 1995. La pro­chaine jour­née du 31 jan­vier peut et doit faire encore plus fort !

La péti­tion inter­syn­di­cale a déjà été signée par près de 800 000 per­sonnes. Elle peut dépas­ser le mil­lion pro­chai­ne­ment ! ChacunE peut la signer et la faire signer à ses proches.

Selon les son­dages d’opinion, 72% des citoyenNEs du pays sont opposéEs au pro­jet injuste et bru­tal de Macron et de son gou­ver­ne­ment ! La bataille des travailleurs/euses est lar­ge­ment sou­te­nue par la popu­la­tion. Il est donc pos­sible pour chacunE d’entre nous d’inciter ses proches et ses col­lègues à s’impliquer dans ce mou­ve­ment social, notam­ment pour cette pro­chaine jour­née du 31 janvier.

Même selon le Conseil d’Orientation des Retraites (COR), ins­tance indé­pen­dante d'expertise char­gée d'analyser les pers­pec­tives à moyen et long terme du sys­tème de retraite, il n'y a pas de dyna­mique non contrô­lée des dépenses de retraite. Au contraire, le sys­tème des retraites a enre­gis­tré un excé­dent de 900 mil­lions d’euros en 2021, et devrait enre­gis­trer un nou­vel excé­dent de 3,2 mil­liards d’euros en 2022. Le COR envi­sage un défi­cit de seule­ment 0,5 à 0,8% du PIB entre 2022 et 2032, ce qui peut tout à fait être contrô­lé par des mesures pro­gres­sistes pro­po­sées par les orga­ni­sa­tions syndicales.

Il faut éle­ver le rap­port de force

Contre toutes les évi­dences, Macron et son gou­ver­ne­ment res­tent pour l’heure cam­pés sur leurs posi­tions dog­ma­tiques et idéo­lo­giques. Ils ne com­prennent pas que nous ne vou­lons pas de leur monde !

Pour gagner cette bataille des retraites, il va donc fal­loir inten­si­fier le rap­port de force en aug­men­tant la par­ti­ci­pa­tion – tout le monde en manif le 31 jan­vier ! – , en mul­ti­pliant les actions, les jour­nées de grève et de mani­fes­ta­tions, et en res­ser­rant le calen­drier interprofessionnel.

A l’image des raf­fi­ne­ries, des cen­trales nucléaires, de la chi­mie, des ports et docs, etc., le sec­teur fer­ro­viaire, sous l’impulsion de la CGT et SUD-Rail, s’oriente vers une éven­tuelle élé­va­tion du rap­port de force. Les assem­blées géné­rales de cheminotEs du 31 jan­vier débat­tront d’une séquence de grève de 48h les 7 et 8 février, et faute de retrait du pro­jet de contre-réforme, d’une grève recon­duc­tible à par­tir de la mi-février.

SUD-Rail Captrain appelle à la grève dans l’entreprise du lun­di 30 jan­vier à 10h jusqu’au mer­cre­di 1er février à 12h, et à rejoindre les mani­fes­ta­tions locales le 31 janvier !

A lire dans la même catégorie

NAO 2024 : Nos revendications

NAO 2024 : Nos revendications

La der­nière réunion de la Négociation Annuelle Obligatoire (NAO) 2024 chez Captrain France aura lieu le 7 mars pro­chain. Dans ce cadre, les orga­ni­sa­tions syn­di­cales (OS) devaient trans­mettre leurs reven­di­ca­tions à la direc­tion au plus tard le 23 février. Après avoir fait comme chaque année le tour de la plu­part des sites de l’entreprise pour récol­ter les reven­di­ca­tions, voi­ci les pro­po­si­tions qui seront défen­dues par SUD-Rail.

Élections professionnelles : Ouvriers, renversons la vapeur !

Élections professionnelles : Ouvriers, renversons la vapeur !

Le 1er tour des élec­tions pro­fes­sion­nelles chez Captrain France s’est ache­vé le 19 décembre 2023. Verdict : avec une par­ti­ci­pa­tion glo­bale qui aug­mente légè­re­ment par rap­port à 2019 pour atteindre 51,63%, SUD-Rail devient la pre­mière orga­ni­sa­tion syn­di­cale dans l’entreprise, en récol­tant 44,86% des suf­frages, soit 10,86 points de plus qu’en 2019 ! Mais comme d’habitude, le quo­rum n’a mal­heu­reu­se­ment pas été atteint dans les scru­tins du col­lège « ouvriers et employés ». Un second tour, uni­que­ment pour ce col­lège, aura donc lieu du jeu­di 28 décembre 2023 à 9h jusqu’au 2 jan­vier 2024 à 10h. Voici les enjeux de ce second tour.

Élections professionnelles : Dernières considérations avant le 1er tour

Élections professionnelles : Dernières considérations avant le 1er tour

Du jeu­di 14 décembre 2023 à 9h jusqu’au mar­di 19 décembre 2023 à 10h se tient le pre­mier tour des élec­tions pro­fes­sion­nelles chez Captrain France. Les salarié.es de l’entreprise sont invité.es, pour les quatre pro­chaines années, à élire, par vote élec­tro­nique, leurs représentant.es du per­son­nel au Comité Social et Economique (CSE), ain­si qu’à déter­mi­ner par la même occa­sion le taux de repré­sen­ta­ti­vi­té de chaque orga­ni­sa­tion syn­di­cale pour la vali­da­tion des futurs accords d’entreprise. C’est donc un moment déci­sif pour l’avenir de nos condi­tions de rému­né­ra­tion et de tra­vail dans l’entreprise.

Élections professionnelles : Pourquoi il faut voter SUD-Rail

Élections professionnelles : Pourquoi il faut voter SUD-Rail

En cette fin d’année 2023 aura lieu chez Captrain France le renou­vel­le­ment des ins­tances de repré­sen­ta­tion du per­son­nel. Les élec­tions pro­fes­sion­nelles, au cours des­quelles les salarié.es sont invité.es à voter, vont déter­mi­ner, pour les quatre pro­chaines années, la com­po­si­tion du Comité Social et Economique (CSE), ain­si que le taux de repré­sen­ta­ti­vi­té des orga­ni­sa­tions syn­di­cales qui vont négo­cier les accords d’entreprise. C’est une échéance cru­ciale pour la défense des inté­rêts des salarié.es. Le pre­mier tour de ces élec­tions se tien­dra, par voie élec­tro­nique, du jeu­di 14 décembre 2023 à 9h jusqu’au mar­di 19 décembre 2023 à 10h.

Notre bilan d'activité 2020-2023

Notre bilan d'activité 2020-2023

Forte des résul­tats des der­nières élec­tions pro­fes­sion­nelles dans l'entreprise, pour la mise en place inédite du CSE, impo­sée à l’époque par la récente loi « Travail », la pre­mière man­da­ture de cette ins­tance, qui se sera éta­lée du 1er jan­vier 2020 au 02 jan­vier 2024, aura vu une délé­ga­tion SUD-Rail Captrain par­ti­cu­liè­re­ment effi­cace, capable d’une pro­duc­tion syn­di­cale jamais vue dans l’entreprise, pour défendre les inté­rêts des salarié.es. C’est main­te­nant l’heure pour nous de rendre des comptes.

Archives communiqués

Partagez !

Si vous avez aimé, n’hésitez pas à partager !