17 janvier 2023
Retraites : En grève et en manif le 19 janvier !
17 janvier 2023
Sommaire

1. Un pro­jet de contre-réforme injuste et brutal

Dans le cadre de la pre­mière jour­née de grève natio­nale inter­pro­fes­sion­nelle, appe­lée ce jeu­di 19 jan­vier par l’ensemble des confé­dé­ra­tions syn­di­cales de salariéEs, concer­nant le pro­jet de contre-réforme du sys­tème de retraites vou­lu par Macron et son gou­ver­ne­ment, SUD-Rail Captrain appelle les salariéEs de l’entreprise à la mobi­li­sa­tion, par la grève, du 18 jan­vier à 12h jusqu’au 20 jan­vier à 12h, et par la mani­fes­ta­tion de rue le 19 jan­vier, pour reven­di­quer le retrait de ce pro­jet néfaste.

Un pro­jet de contre-réforme injuste et brutal

Macron et son gou­ver­ne­ment veulent faire pas­ser l’âge légal de départ à la retraite – avant lequel per­sonne ne peut com­men­cer à tou­cher sa pen­sion, à moins d’avoir com­men­cé à tra­vailler avant 20 ans – à 64 ans, au lieu de 62 ans actuel­le­ment. La tran­si­tion serait rapide : à par­tir du 1er sep­tembre 2023, l’âge légal recu­le­rait de trois mois par an, pour atteindre 64 ans en 2030.

En paral­lèle, la durée de coti­sa­tion néces­saire pour avoir droit à une pen­sion à « taux plein » aug­men­te­rait éga­le­ment : il fau­drait avoir coti­sé 43 annui­tés dès 2027 (contre 42 annui­tés actuel­le­ment). Et l’âge auquel les salariéEs aux car­rières incom­plètes ont le droit de par­tir sans décote serait quant à lui main­te­nu à 67 ans.

A 64 ans, 29% des hommes les plus pauvres sont déjà morts, 34% des ouvriers ne sont déjà plus en bonne san­té, notam­ment ceux ayant exer­cé des métiers pénibles, comme nous, travailleurs/euses de nuit, en heures déca­lées, etc., à qui il ne res­te­rait en moyenne que 10 ans de retraite à vivre. Quant à celles et ceux qui ont com­men­cé leur car­rière pro­fes­sion­nelle à 20 ans, ils et elles devraient en réa­li­té coti­ser 44 annui­tés, soit plus que tout le monde…

Macron veut nous pri­ver de notre « seconde vie », notre « vie libre », en nous fai­sant tra­vailler plus long­temps pour finan­cer le sys­tème des retraites en éco­no­mi­sant 8 mil­liards d’euros par an avec cette contre-réforme, alors qu’en 2022, les entre­prises du CAC40 ont ver­sé 80 mil­liards à leurs action­naires, que la fraude et l’évasion fis­cale des plus riches et des entre­prises repré­sentent entre 80 et 100 mil­liards par an en moins dans le bud­get de l’Etat, que les exo­né­ra­tions de coti­sa­tions patro­nales repré­sentent 17 mil­liards de pertes pour le sys­tème des retraites, et que le tiers du bud­get de l’Etat est consa­cré aux aides aux entre­prises. Cette « décla­ra­tion de guerre » sociale est insupportable !

La der­nière fois, rat­tra­pé par la pan­dé­mie de Covid-19, et après le plus long mou­ve­ment social de l’histoire en France, fin 2019 et début 2020, Macron avait fina­le­ment dû aban­don­ner son pro­jet de contre-réforme. Pour prendre sa revanche, cette fois le gou­ver­ne­ment veut aller vite :

- pré­sen­ta­tion du pro­jet en conseil des ministres dès le 23 janvier ;

- dis­cus­sions démar­rant à l’Assemblée natio­nale le 6 février ;

- entrée en vigueur dès cet été.

Les huit cen­trales syn­di­cales sont una­nimes pour s'opposer à ce pro­jet, et c’est la pre­mière fois qu’elles sont toutes unies dans la pro­tes­ta­tion depuis 2010. Cela fai­sait 12 ans que la CFDT n’avait pas appe­lé ses adhérentEs à défi­ler aux côtés de la CGT.

C'est le lan­ce­ment d'une longue bataille qu'on peut gagner si tout le monde dans le pays se mobilise !

SUD-Rail Captrain appelle à la grève dans l’entreprise du mer­cre­di 18 jan­vier à 12h au ven­dre­di 20 jan­vier à 12h, et à rejoindre les mani­fes­ta­tions locales le 19 janvier !

A lire dans la même catégorie

Retraites : En grève et en manif le 31 janvier !

Retraites : En grève et en manif le 31 janvier !

Dans le cadre de la deuxième jour­née de grève natio­nale inter­pro­fes­sion­nelle, appe­lée ce mar­di 31 jan­vier par l’ensemble des confé­dé­ra­tions syn­di­cales de salariéEs, concer­nant le pro­jet de contre-réforme du sys­tème de retraites vou­lu par Macron et son gou­ver­ne­ment, SUD-Rail Captrain appelle les salariéEs de l’entreprise à la mobi­li­sa­tion, par la grève, du 30 jan­vier à 10h jusqu’au 1er février à 12h, et par la mani­fes­ta­tion de rue le 31 jan­vier, pour reven­di­quer le retrait de ce pro­jet néfaste.

NAO 2023 : La direction va devoir entendre nos revendications !

NAO 2023 : La direction va devoir entendre nos revendications !

Chez Captrain France, la der­nière réunion des NAO 2023 aura lieu ce 14 décembre 2022. SUD-Rail Captrain a récol­té les reven­di­ca­tions du ter­rain et a déci­dé de se foca­li­ser sur ce qui répond aux enjeux cri­tiques du moment : l’inflation et les condi­tions de tra­vail dégra­dées. Sur l’ensemble des sites de l’entreprise, la colère accu­mu­lée au cours des der­nières années est mani­feste. Cette NAO sera donc par­ti­cu­liè­re­ment déci­sive : la direc­tion a la res­pon­sa­bi­li­té de nous entendre.

Toutes et tous en grève le 29 septembre !

Toutes et tous en grève le 29 septembre !

Dans le cadre de la jour­née de grève natio­nale inter­pro­fes­sion­nelle appe­lée le jeu­di 29 sep­tembre pro­chain par l’Union syn­di­cale Solidaires et la confé­dé­ra­tion CGT, notam­ment pour l’augmentation géné­rale des salaires, SUD-Rail Captrain appelle l’ensemble des salariéEs de l’entreprise à la mobi­li­sa­tion, par la grève, du 28 sep­tembre à 12h au 30 sep­tembre à 12h, et par la mani­fes­ta­tion de rue le 29 sep­tembre, pour reven­di­quer une aug­men­ta­tion de tous les salaires de l’entreprise à hau­teur de l’inflation.

Le vase se remplit...

Le vase se remplit...

SUD-Rail est de plus en plus sol­li­ci­tée par tou­jours plus de salariéEs de l’entreprise, de toutes les régions. Partout, le même constat : les condi­tions de tra­vail conti­nuent de se dégra­der, les effec­tifs sont insuf­fi­sants, les salaires ne sont tou­jours pas à la hau­teur du tra­vail four­ni. Constater, faire remon­ter, aler­ter, c’est essen­tiel. Mais chacunE doit désor­mais prendre conscience qu’il faut s’organiser pour agir.

NAO 2022 : QUI L'EÛT CRU ?

NAO 2022 : QUI L'EÛT CRU ?

L’accord de NAO qui a été trou­vé ce 14 décembre chez Captrain France n’est pas ordi­naire. C’est l’un des meilleurs accords de l’histoire de l’entreprise qui pren­dra effet au 1er jan­vier 2022. Même si le contexte infla­tion­niste du pays atté­nue consi­dé­ra­ble­ment la por­tée de cet accord, le fait est qu’enfin la direc­tion a mon­tré par un geste fort qu’elle enten­dait SUD-Rail.

Archives communiqués

Aidez-nous !

Aidez-nous !

Pour que Voix-Libres vive nous avons besoin de votre participation. Que vous soyez adhérent à Sud-Rail VFLI ou non, vous êtes libres de participer au projet si cela vous tente.

Comme vous pouvez le constater, certaines rubriques du site sont encore vides ou peu fournies. Si le cœur vous en dit, n'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos idées.

 Si vous avez déjà un article sous la main à proposer,  vous pouvez l'envoyer au format pdf via la rubrique contact. Vous pouvez également nous envoyer des photos qui pourront être selectionnées pour la photo du mois.

 

SOUMETTRE UN ARTICLE

You have Successfully Subscribed!

Partagez !

Si vous avez aimé, n’hésitez pas à partager !

Photo de Dylan Gillis sur Unsplash