26 janvier 2020
Retraites : en grève le 29 janvier !
26 janvier 2020
Sommaire
1. Un pro­jet de loi pire qu'avant !
2. Nous pou­vons gagner !
3. Toutes et tous en grève le 29 janvier ! 

Ce ven­dre­di 24 jan­vier, le gou­ver­ne­ment a adop­té en Conseil des ministres son avant-projet de loi sur la mise en place d'un sys­tème de retraites par points : on connaît donc désor­mais le pro­jet de réforme qui sera débat­tu à l'Assemblée natio­nale à par­tir du 17 février. Ce même ven­dre­di, le mou­ve­ment de résis­tance est repar­ti à la hausse avec des taux de gré­vistes et de manifestantEs plus éle­vés que la semaine pré­cé­dente : plus d'un mil­lion de manifestantEs dans tout le pays !

Un pro­jet de loi pire qu'avant !

Le gou­ver­ne­ment a dévoi­lé ce ven­dre­di l'étude d'impact de la réforme. Ce texte confirme la baisse iné­luc­table des pen­sions et l'obligation de tra­vailler plus long­temps pour l'ensemble des salariéEs. Mais pire : l'âge « pivot » est annon­cé à 65 ans et non plus à 64 ans ! Et pour unE salariéE par­tant à la retraite avant 65 ans, la décote sera de 8% et non plus de 5% ! La limite absurde des 14% du PIB consa­crés aux retraites est confir­mée ; mais il est main­te­nant éga­le­ment confir­mé qu'elle bais­se­ra dans les années à venir, entraî­nant de nou­velles dété­rio­ra­tions des condi­tions de retraite. Comme pré­vu, l'arnaque s'amplifie.

Les études s'accumulent – dont une notam­ment de salariéEs de l'INSEE, basée sur « des don­nées éco­no­miques et démo­gra­phiques incon­tes­tables » – qui démontrent que cette réforme est une véri­table machine à aus­té­ri­té qui va tou­cher plus de 45 mil­lions de per­sonnes, et que le gou­ver­ne­ment main­tient un flou total sur les méca­nismes les plus cru­ciaux. Même le Conseil d'État estime ne pas avoir eu le temps de « garan­tir au mieux la sécu­ri­té juri­dique » de la réforme et déplore les « pro­jec­tions finan­cières lacu­naires » du gou­ver­ne­ment ain­si que le recours aux ordon­nances qui « fait perdre la visi­bi­li­té d'ensemble ». Ce gou­ver­ne­ment est en train de prendre l'eau de toutes parts !

Nous pou­vons gagner !

Le mou­ve­ment de résis­tance repart à la hausse en termes de gré­vistes et de manifestantEs. Désormais plus de 60% de l'opinion publique est pour le retrait du pro­jet de réforme ! Des mil­liers d'entreprises pri­vées sont tou­chées par la grève. La grève des dockers com­mence à impac­ter sérieu­se­ment l'économie du pays.
Le fret fer­ro­viaire est à l'agonie, à tel point que plu­sieurs entre­prises fer­ro­viaires pri­vées se sont asso­ciées pour deman­der offi­ciel­le­ment à Macron l'indemnisation de toutes les pertes subies, esti­mées en dizaines de mil­lions d'euros. Pourquoi la direc­tion de VFLI ne s'associe-t-elle pas à cette démarche ? Que le patro­nat mette la pres­sion sur ce gou­ver­ne­ment, et qu'il exige le retrait de la réforme ! Ce ne sont pas les gré­vistes qui sont res­pon­sables de la crise sociale – ce n'est pas à elles et eux de payer les pots cas­sés : c'est le gou­ver­ne­ment de Macron ! Nous pou­vons gagner en inten­si­fiant la pres­sion sur l'économie.

Toutes et tous en grève le 29 janvier ! 

Ce gou­ver­ne­ment est en train de cra­quer : c'est le moment d'enfoncer le clou ! Chez VFLI, quelques sala­riés sont tou­jours mobi­li­sés : il est temps que tout le monde s'y mette ! Que chacunE goûte à la fier­té d'avoir contri­bué au suc­cès d'une lutte d'ores et déjà his­to­rique. Nous devons être plus nom­breuses et nom­breux en grève et en manif, à l'instar des entre­prises pri­vées qui com­mencent tout juste à entrer dans la bataille.

CHAQUE GRÉVISTE COMPTE POUR OBTENIR LA VICTOIRE !!!

Dans le cadre de la jour­née natio­nale de grève et de mani­fes­ta­tions appe­lée par les confé­dé­ra­tions syn­di­cales, SUD-Rail VFLI appelle l'ensemble des salariéEs de VFLI à se mettre en grève ce mer­cre­di 29 jan­vier de 0h à 23h59 et à par­ti­ci­per loca­le­ment aux mani­fes­ta­tions afin d'obtenir le retrait du pro­jet de réforme du sys­tème des retraites.

Pour plus d'infos, contactez-nous.

A lire dans la même catégorie

Toutes et tous en grève le 29 septembre !

Toutes et tous en grève le 29 septembre !

Dans le cadre de la jour­née de grève natio­nale inter­pro­fes­sion­nelle appe­lée le jeu­di 29 sep­tembre pro­chain par l’Union syn­di­cale Solidaires et la confé­dé­ra­tion CGT, notam­ment pour l’augmentation géné­rale des salaires, SUD-Rail Captrain appelle l’ensemble des salariéEs de l’entreprise à la mobi­li­sa­tion, par la grève, du 28 sep­tembre à 12h au 30 sep­tembre à 12h, et par la mani­fes­ta­tion de rue le 29 sep­tembre, pour reven­di­quer une aug­men­ta­tion de tous les salaires de l’entreprise à hau­teur de l’inflation.

Le vase se remplit...

Le vase se remplit...

SUD-Rail est de plus en plus sol­li­ci­tée par tou­jours plus de salariéEs de l’entreprise, de toutes les régions. Partout, le même constat : les condi­tions de tra­vail conti­nuent de se dégra­der, les effec­tifs sont insuf­fi­sants, les salaires ne sont tou­jours pas à la hau­teur du tra­vail four­ni. Constater, faire remon­ter, aler­ter, c’est essen­tiel. Mais chacunE doit désor­mais prendre conscience qu’il faut s’organiser pour agir.

NAO 2022 : QUI L'EÛT CRU ?

NAO 2022 : QUI L'EÛT CRU ?

L’accord de NAO qui a été trou­vé ce 14 décembre chez Captrain France n’est pas ordi­naire. C’est l’un des meilleurs accords de l’histoire de l’entreprise qui pren­dra effet au 1er jan­vier 2022. Même si le contexte infla­tion­niste du pays atté­nue consi­dé­ra­ble­ment la por­tée de cet accord, le fait est qu’enfin la direc­tion a mon­tré par un geste fort qu’elle enten­dait SUD-Rail.

NAO 2022 : AUGMENTEZ LES SALAIRES !

NAO 2022 : AUGMENTEZ LES SALAIRES !

Chaque année chez Captrain France, la Négociation Annuelle Obligatoire (NAO) se tient en fin d’année. Cette année, la troi­sième et der­nière réunion est pré­vue le 14 décembre 2021. En vue de cette réunion, les orga­ni­sa­tions syn­di­cales devaient trans­mettre leurs reven­di­ca­tions à la direc­tion au plus tard le 26 novembre. Et cette année, SUD-Rail innove.

DOSSIER PROFESSIONNEL : VICTOIRE DES SALARIES !

DOSSIER PROFESSIONNEL : VICTOIRE DES SALARIES !

Des salariéEs de Captrain France ont dû mener bataille pour obte­nir le res­pect du droit d'accès direct et gra­tuit à leurs don­nées per­son­nelles, face à une direc­tion déci­dée à oser ce qui res­semble à une ten­ta­tive mal­adroite d’extorsion de fonds.

LA TENSION MONTE...

LA TENSION MONTE...

Depuis quelques années, la ten­sion sociale ne cesse de mon­ter signi­fi­ca­ti­ve­ment dans l’entreprise. Les condi­tions de rému­né­ra­tion par­ti­cu­liè­re­ment mau­vaises y sont, depuis tou­jours, pour quelque chose. Mais à cela se sont ajou­tées au fil des mois à la fois une dégra­da­tion impor­tante des condi­tions de tra­vail et une atti­tude par­ti­cu­liè­re­ment irres­pon­sable de la direction.

Archives communiqués

Aidez-nous !

Aidez-nous !

Pour que Voix-Libres vive nous avons besoin de votre participation. Que vous soyez adhérent à Sud-Rail VFLI ou non, vous êtes libres de participer au projet si cela vous tente.

Comme vous pouvez le constater, certaines rubriques du site sont encore vides ou peu fournies. Si le cœur vous en dit, n'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos idées.

 Si vous avez déjà un article sous la main à proposer,  vous pouvez l'envoyer au format pdf via la rubrique contact. Vous pouvez également nous envoyer des photos qui pourront être selectionnées pour la photo du mois.

 

SOUMETTRE UN ARTICLE

You have Successfully Subscribed!

Partagez !

Si vous avez aimé, n’hésitez pas à partager !

Photo de Dylan Gillis sur Unsplash