24 décembre 2022
NAO 2023 : La meilleure augmentation de l'histoire de l'entreprise !
24 décembre 2022
Sommaire

1. Ce qui a été obtenu

2. Pourquoi nous avons signé

SUD-Rail Captrain avait pré­ve­nu : l’enjeu de cette NAO 2023 était, au vu du contexte infla­tion­niste excep­tion­nel, de ne pas perdre un cen­time de pou­voir d’achat pour l’année à venir. Résultat : c’est le meilleur accord NAO de l’histoire de l’entreprise qui a été signé le 14 décembre dernier.

Ce qui a été obtenu

A par­tir du 1er jan­vier 2023 :

  • Augmentation géné­rale de 5,5% des salaires men­suels bruts de base pour le per­son­nel des groupes 1 à 5.
  • Application des rému­né­ra­tions brutes men­suelles mini­males sui­vantes pour les nou­veaux embau­chés de cer­tains métiers : 
    • 1735 euros pour les OFI ;
    • 1801 euros pour les opé­ra­teurs fret au sol (OSS) ;
    • 1900 euros pour les opé­ra­teurs de main­te­nance des matériels ;
    • 2000 euros pour les CDL avec inté­gra­tion des primes d’habilitation dans le salaire de base ;
    • 2250 euros pour les tech­ni­ciens de main­te­nance des matériels.
  • Revalorisation de la prime de nuit por­tée à 20% du salaire de base horaire pour le temps de tra­vail effec­tif réa­li­sé aux heures de nuit.

A fin jan­vier 2023 :

  • Versement d’une prime de « par­tage de la valeur » de 200 euros « bruts » par salariéE.

A par­tir du 1er février 2023 :

  • Application d’une nou­velle grille de primes d’ancienneté, suite à l’entrée en vigueur des nou­velles classifications :

  • Numérotation des repos pério­diques sur les plan­nings 5 semaines.

En mars 2023 :

  • Détermination dans les ins­tances de proxi­mi­té de deux rou­le­ments par « région » qui feront l’objet d’une expé­ri­men­ta­tion quant à la par­ti­ci­pa­tion sur une jour­née rému­né­rée de deux salariéEs volon­taires à l’établissement ou à la modi­fi­ca­tion des rou­le­ments de leur site.

A par­tir d'avril 2023 :

  • Attribution de chèques vacances à hau­teur de 120 euros pour les agents de maî­trise et cadres et 130 euros pour les ouvriers et employés.

A par­tir de fin juin 2023 :

  • Communication chaque semaine d’un plan­ning 5 semaines.

Pourquoi nous avons signé

Ce 14 décembre, la direc­tion a com­men­cé la négo avec une AG à 4%. C'était déjà his­to­rique dans l’entreprise, mais pas à la hau­teur. Il a fal­lu 7h d’âpres négo­cia­tions pour pas­ser à 5,5% en « grat­tant » par­tout, pour fina­le­ment pré­ser­ver le pou­voir d'achat par la prime de « par­tage de la valeur » non pré­vue ini­tia­le­ment. Intégrer cette prime au salaire de base pour gagner encore 0,3% ? Refusé par la direc­tion, au motif que faire d’une rému­né­ra­tion ponc­tuelle nette une rému­né­ra­tion brute à vie ferait bas­cu­ler les comptes de l’entreprise dans le « rouge vif » dès l’année pro­chaine. Intégrer les chèques vacances au salaire de base pour gagner encore 0,2% ? Refusé par les autres OS au motif que les salariéEs y tiennent. Nous étions donc arri­vés « au bout du bout »…

Certes, au regard de l’inflation, tout le monde aurait vou­lu plus. La prin­ci­pale injus­tice de cet accord, c’est d’avoir encore une fois pro­cé­dé par pour­cen­tage, selon la volon­té des autres OS et de la direc­tion, au lieu d’une somme uni­forme égale pour touTEs, comme le réclame SUD-Rail : encore une fois, ce sont les plus petits salaires qui ont les plus petites aug­men­ta­tions… Et l’écart avec les plus hauts salaires conti­nue de s’agrandir…

A défaut de l’option B pré­vue par accord de branche, la prime de nuit est reva­lo­ri­sée selon l’option A dudit accord, ce qui fait un mon­tant moyen de la prime de nuit dans l’entreprise à envi­ron 3,10 euros / heure de nuit.

Mais l'enjeu annon­cé était de pré­ser­ver le pou­voir d'achat face à l'inflation éta­blie à 6,2% sur un an, c'est-à-dire de ne rien perdre. Or c’est chose faite : l'AG (5,5%) + la prime de par­tage de la valeur (0,6%) = + 6,1% de rému­né­ra­tion pour touTEs les salariéEs des groupes 1 à 5 sur l'année 2023. Ce à quoi vont s'ajouter les primes d'ancienneté, où seuls une cen­taine de salariéEs ne vont pas pro­fi­ter d'une valo­ri­sa­tion de leur tranche en 2023 (que ce soit la même tranche ou le pas­sage à la tranche supérieure).

L’entrée en vigueur anti­ci­pée de la nou­velle grille des primes d’ancienneté par rap­port aux échéances de l’accord de branche nous fait gagner un tri­mestre, et même plus de 2 ans pour les tranches 27-30 ans et les classes 7 à 8.

Quasiment tout le monde (hors cadres et chefs de site non concer­nés par l’AG) sera donc au-dessus du taux d'inflation et ver­ra son pou­voir d'achat aug­men­té si le taux d'inflation reste à une moyenne de 6,2% sur l'année 2023. Seuls une cen­taine de salariéEs seront 0,1% en-dessous du taux d'inflation.

Cette AG his­to­rique, com­bi­née au 1,2% d’augmentation sala­riale moyenne que consti­tue l’évolution de la grille des primes d’ancienneté, per­met à une bonne par­tie de salariéEs d’avoir gagné qua­si­ment un 14ème mois garan­ti à vie.

C’est la pre­mière fois que SUD-Rail Captrain a pu négo­cier un accord d’entreprise appuyé par un cer­tain rap­port de force. La bonne par­ti­ci­pa­tion à la grève du 29 sep­tembre, la pré­pa­ra­tion d’une grève mas­sive illi­mi­tée en cas d’échec de ces négo­cia­tions, ont per­mis de faire prendre conscience à la direc­tion de l’importance du moment pour l’avenir de l’entreprise. Le fait est que cet enga­ge­ment col­lec­tif a payé : rien de tel que l’implication du plus grand nombre avec l’appui d’un syn­di­ca­lisme SUD-Rail pour obte­nir des avan­cées significatives.

Cet accord repré­sente un finan­ce­ment de l’ordre de 3,8 mil­lions d’euros, soit 7,8% d’augmentation de la masse sala­riale. Il s’agit de la plus grande aug­men­ta­tion de la masse sala­riale de l'histoire de l'entreprise, presque deux fois plus que le record éta­bli en 2009 (plus de 4%). De ce point de vue, il s’agit de loin du meilleur accord NAO de l’histoire de l’entreprise.

La pro­duc­tion syn­di­cale quo­ti­dienne de SUD-Rail Captrain depuis 3 ans, sur le ter­rain et dans les ins­tances repré­sen­ta­tives, ont per­mis à l’entreprise de se main­te­nir socia­le­ment, de record en record ces der­nières années, dans un contexte éco­no­mique dif­fi­cile. Cet accord en est l’illustration.

Cette AG de 5,5% cor­res­pond à la plus grande AG de l’histoire de l’entreprise, loin devant le pré­cé­dent record de 2,7% éta­bli… l’année dernière.

En l’occurrence, la direc­tion a su trou­ver le niveau suf­fi­sant pour « tuer dans l’œuf » tout mou­ve­ment de grève mas­sif annon­cé. Elle savait par­fai­te­ment qu'à ce niveau de pro­gres­sion sala­riale, seule une infime mino­ri­té de salariéEs aurait pu par­tir en grève. Mais « tuer dans l’œuf » le mou­ve­ment de grève mas­sif a néces­sai­re­ment exi­gé d’elle de mon­ter plus haut que pré­vu, dans l’intérêt des salariéEs.

Il est clair que la direc­tion n'avait pas pré­vu de mon­ter si haut : ce fai­sant, force est d’admettre qu’elle nous a enten­du et qu’elle a pris ses res­pon­sa­bi­li­tés. L’effort est incontestable.

Avec cet accord NAO 2023, la pro­gres­sion sala­riale est nette. Il faut savoir prendre ce qui est à prendre, lorsque c’est loin d’être ridi­cule, pour aller cher­cher le reste ensuite.

A date, cette AG fait pas­ser Captrain au-dessus de bon nombre d'autres EF majeures dans le sec­teur du fret, au regard du salaire de base à par­tir de 4 ans d'habilitation. Les autres EF sont au-dessus par les EVS (en par­ti­cu­lier les « MTP »), mais qui dit EVS dit condi­tions de tra­vail dégra­dées. D’ores et déjà, des col­lègues qui envi­sa­geaient de par­tir ailleurs, et qui atten­daient cette NAO pour com­pa­rer, ont chan­gé d’avis.

Il s’agit désor­mais de batailler quo­ti­dien­ne­ment sur les condi­tions de tra­vail, pour pour­suivre l’évolution vers une entre­prise de qua­li­té. Pour ce faire nous avons besoin de monde dès main­te­nant, alors rejoignez-nous !

Selon l’étude menée par le Groupe Alixio, seules 23% des entre­prises du pays s’engagent sur une AG de plus de 5% pour 2023. Nous fai­sons donc par­tie de la mino­ri­té des salariéEs du pays qui seront pro­té­gés dura­ble­ment contre l’inflation.

SUD-Rail Captrain sou­haite à toutes et à tous de bonnes fêtes de fin d’année !

A lire dans la même catégorie

Retraites : En grève et en manif le 31 janvier !

Retraites : En grève et en manif le 31 janvier !

Dans le cadre de la deuxième jour­née de grève natio­nale inter­pro­fes­sion­nelle, appe­lée ce mar­di 31 jan­vier par l’ensemble des confé­dé­ra­tions syn­di­cales de salariéEs, concer­nant le pro­jet de contre-réforme du sys­tème de retraites vou­lu par Macron et son gou­ver­ne­ment, SUD-Rail Captrain appelle les salariéEs de l’entreprise à la mobi­li­sa­tion, par la grève, du 30 jan­vier à 10h jusqu’au 1er février à 12h, et par la mani­fes­ta­tion de rue le 31 jan­vier, pour reven­di­quer le retrait de ce pro­jet néfaste.

Retraites : En grève et en manif le 19 janvier !

Retraites : En grève et en manif le 19 janvier !

Dans le cadre de la pre­mière jour­née de grève natio­nale inter­pro­fes­sion­nelle, appe­lée ce jeu­di 19 jan­vier par l’ensemble des confé­dé­ra­tions syn­di­cales de salariéEs, concer­nant le pro­jet de contre-réforme du sys­tème de retraites vou­lu par Macron et son gou­ver­ne­ment, SUD-Rail Captrain appelle les salariéEs de l’entreprise à la mobi­li­sa­tion, par la grève, du 18 jan­vier à 12h jusqu’au 20 jan­vier à 12h, et par la mani­fes­ta­tion de rue le 19 jan­vier, pour reven­di­quer le retrait de ce pro­jet néfaste.

NAO 2023 : La direction va devoir entendre nos revendications !

NAO 2023 : La direction va devoir entendre nos revendications !

Chez Captrain France, la der­nière réunion des NAO 2023 aura lieu ce 14 décembre 2022. SUD-Rail Captrain a récol­té les reven­di­ca­tions du ter­rain et a déci­dé de se foca­li­ser sur ce qui répond aux enjeux cri­tiques du moment : l’inflation et les condi­tions de tra­vail dégra­dées. Sur l’ensemble des sites de l’entreprise, la colère accu­mu­lée au cours des der­nières années est mani­feste. Cette NAO sera donc par­ti­cu­liè­re­ment déci­sive : la direc­tion a la res­pon­sa­bi­li­té de nous entendre.

Toutes et tous en grève le 29 septembre !

Toutes et tous en grève le 29 septembre !

Dans le cadre de la jour­née de grève natio­nale inter­pro­fes­sion­nelle appe­lée le jeu­di 29 sep­tembre pro­chain par l’Union syn­di­cale Solidaires et la confé­dé­ra­tion CGT, notam­ment pour l’augmentation géné­rale des salaires, SUD-Rail Captrain appelle l’ensemble des salariéEs de l’entreprise à la mobi­li­sa­tion, par la grève, du 28 sep­tembre à 12h au 30 sep­tembre à 12h, et par la mani­fes­ta­tion de rue le 29 sep­tembre, pour reven­di­quer une aug­men­ta­tion de tous les salaires de l’entreprise à hau­teur de l’inflation.

Le vase se remplit...

Le vase se remplit...

SUD-Rail est de plus en plus sol­li­ci­tée par tou­jours plus de salariéEs de l’entreprise, de toutes les régions. Partout, le même constat : les condi­tions de tra­vail conti­nuent de se dégra­der, les effec­tifs sont insuf­fi­sants, les salaires ne sont tou­jours pas à la hau­teur du tra­vail four­ni. Constater, faire remon­ter, aler­ter, c’est essen­tiel. Mais chacunE doit désor­mais prendre conscience qu’il faut s’organiser pour agir.

NAO 2022 : QUI L'EÛT CRU ?

NAO 2022 : QUI L'EÛT CRU ?

L’accord de NAO qui a été trou­vé ce 14 décembre chez Captrain France n’est pas ordi­naire. C’est l’un des meilleurs accords de l’histoire de l’entreprise qui pren­dra effet au 1er jan­vier 2022. Même si le contexte infla­tion­niste du pays atté­nue consi­dé­ra­ble­ment la por­tée de cet accord, le fait est qu’enfin la direc­tion a mon­tré par un geste fort qu’elle enten­dait SUD-Rail.

Archives communiqués

Aidez-nous !

Aidez-nous !

Pour que Voix-Libres vive nous avons besoin de votre participation. Que vous soyez adhérent à Sud-Rail VFLI ou non, vous êtes libres de participer au projet si cela vous tente.

Comme vous pouvez le constater, certaines rubriques du site sont encore vides ou peu fournies. Si le cœur vous en dit, n'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos idées.

 Si vous avez déjà un article sous la main à proposer,  vous pouvez l'envoyer au format pdf via la rubrique contact. Vous pouvez également nous envoyer des photos qui pourront être selectionnées pour la photo du mois.

 

SOUMETTRE UN ARTICLE

You have Successfully Subscribed!

Partagez !

Si vous avez aimé, n’hésitez pas à partager !

Photo de Dylan Gillis sur Unsplash