25 novembre 2020
NAO 2021 : Nos revendications !
25 novembre 2020
Sommaire

1. Augmentation géné­rale et grille de salaire

2. Éléments Variables de Salaire

3. Indemnités de res­tau­ra­tion et d'hébergement

4. Subventions excep­tion­nelles

5. Organisation du temps de tra­vail et amé­lio­ra­tion des condi­tions de travail

Voici le cahier de reven­di­ca­tions que nous trans­met­tons à la direc­tion de VFLI, en vue de la der­nière réunion NAO 2021 pré­vue ce 16 décembre. SUD-Rail a fait le choix de por­ter l’ensemble des reven­di­ca­tions qui nous ont été trans­mises par les salariéEs, afin de mettre sous les yeux de la direc­tion l’état réel des reven­di­ca­tions dans l’entreprise. Nous assu­mons ain­si notre rôle syn­di­cal selon un prin­cipe démo­cra­tique. Et parce qu’il en va des inté­rêts des salariéEs, SUD-Rail défen­dra cha­cune de ces revendications.

Personne n’est dupe quant à l’issue de ces négo­cia­tions : il est impos­sible que la direc­tion satis­fasse l’ensemble de ces reven­di­ca­tions ; il est fort pro­bable qu’elle ne consente qu’à lâcher des miettes. Le contexte éco­no­mique glo­bale sera son seul argu­ment rédhi­bi­toire, quand bien même l’entreprise, elle, ne se porte pas trop mal. Le très faible nombre de salariéEs syndiquéEs dans l’entreprise nous prive d’un rap­port de force néces­saire pour influen­cer posi­ti­ve­ment ces négo­cia­tions.

Après tous les efforts consen­tis par l’ensemble des salariéEs au cours de cette année 2020 par­ti­cu­liè­re­ment dif­fi­cile, SUD-Rail fera tout ce qui est en son pou­voir pour obte­nir une recon­nais­sance de la digni­té des salariéEs, c’est-à-dire un mini­mum acceptable.

Augmentation géné­rale et grille de salaire

  • Augmentation géné­rale du salaire de base men­suel de 100 euros pour les salariéEs des groupes 1 à 5
  • Mise en place d'une nou­velle grille de salaires pre­nant en consi­dé­ra­tion les diverses primes d'habilitation
  • En com­plé­ment de la prime « visite tech­nique », aug­men­ta­tion sup­plé­men­taire du salaire de base men­suel de 100 euros pour les salariéEs ayant acquis cette qualification
  • Augmentation sup­plé­men­taire du salaire de base men­suel de 100 euros pour les salariéEs ayant acquis la qua­li­fi­ca­tion d’ATTX
  • Changement de groupe pour les séden­taires Sécurité de plus de 10 ans d'ancienneté
  • Augmentation du salaire de base men­suel de 50 euros pour les salariéEs en polycompétence 

Éléments Variables de Salaire

  • Revalorisation des heures de nuit à 3 euros
  • Instauration d'une prime d'un mon­tant de 10 euros par jour­née tra­vaillée pour les salariéEs tra­vaillant sur un site SEVESO seuil haut
  • Instauration d'une prime pour fin de ser­vice retar­dée lors d'aléas :

                        - Retard de 30 mn à 1h00 = 20 euros

                        - Retard de 1h00 à 2h00 = 30 euros

                        - Retard supé­rieur à 2h00 = 50 euros

  • Prime RHR ver­sée à par­tir de la 8ème heure d’absence de la résidence
  • Instauration d’une prime « RHR long » de 50 euros par RHR d’une durée supé­rieure à 30 heures
  • Revalorisation de la prime de dépla­ce­ment à 10 euros
  • Refondation de la prime d’ancienneté selon un barème de + 1% par an, en lieu et place du dis­po­si­tif actuel
  • Instauration d'une prime au kilomètre :

                         - à par­tir de 300 km : 10 euros

                         - à par­tir de 400 km : 15 euros

                         - à par­tir de 500 km : 20 euros

Indemnités de res­tau­ra­tion et d'hébergement

  • Revalorisation de l'indemnité de repas en dépla­ce­ment à 19 euros
  • Revalorisation de l'indemnité du panier en dépla­ce­ment à 9,30 euros
  • Revalorisation de l'indemnité du panier hors dépla­ce­ment 6,70 euros
  • Revalorisation de la « prime de cou­chage » à 50,50 euros
  • Réévaluation des chèques res­tau­rant à 9,25 euros, avec une part patro­nale de 5,55 euros 

Subventions excep­tion­nelles

  • Attribution d'une sub­ven­tion excep­tion­nelle en chèques vacances de 150 euros pour les salariéEs des groupes 1 à 5 et de 140 euros pour les salariéEs des groupes 5 à 7
  • Attribution d’une prime de recon­nais­sance, liée à la crise COVID, d'un mon­tant de 1000 euros, à chaque salariéE de l’entreprise

Organisation du temps de tra­vail et amé­lio­ra­tion des condi­tions de travail

  • Mise en place d’un dis­po­si­tif de rapa­trie­ment des CDL lorsqu'un train est calé
  • Attribution de la « prime de cou­chage », à la place d’une réser­va­tion d’hôtel, à tous les deman­deurs, lorsque les condi­tions de sécu­ri­té sont garanties
  • Nombre de jour­nées de télé­tra­vail pour les salariéEs éli­gibles por­té à deux jour­nées par semaine
  • Calcul des heures sup­plé­men­taires sur la semaine calendaire
  • Ouverture de négo­cia­tions afin de conclure un accord d'entreprise rela­tif aux mesures de pro­tec­tion des salariéEs tra­vaillant lors de tem­pé­ra­tures extrêmes et de condi­tions cli­ma­tiques difficiles
  • Ouverture de négo­cia­tions afin de conclure un accord d’entreprise rela­tif aux moda­li­tés d’affichage et de dif­fu­sion des com­mu­ni­ca­tions syndicales
  • Ouverture de négo­cia­tions afin de révi­ser l’accord d’entreprise rela­tif à la mise en place et au fonc­tion­ne­ment du CSE, afin d’améliorer le fonc­tion­ne­ment et les moyens d’actions de cette ins­tance de repré­sen­ta­tion du personnel

A lire dans la même catégorie

Retraites : En grève et en manif le 31 janvier !

Retraites : En grève et en manif le 31 janvier !

Dans le cadre de la deuxième jour­née de grève natio­nale inter­pro­fes­sion­nelle, appe­lée ce mar­di 31 jan­vier par l’ensemble des confé­dé­ra­tions syn­di­cales de salariéEs, concer­nant le pro­jet de contre-réforme du sys­tème de retraites vou­lu par Macron et son gou­ver­ne­ment, SUD-Rail Captrain appelle les salariéEs de l’entreprise à la mobi­li­sa­tion, par la grève, du 30 jan­vier à 10h jusqu’au 1er février à 12h, et par la mani­fes­ta­tion de rue le 31 jan­vier, pour reven­di­quer le retrait de ce pro­jet néfaste.

Retraites : En grève et en manif le 19 janvier !

Retraites : En grève et en manif le 19 janvier !

Dans le cadre de la pre­mière jour­née de grève natio­nale inter­pro­fes­sion­nelle, appe­lée ce jeu­di 19 jan­vier par l’ensemble des confé­dé­ra­tions syn­di­cales de salariéEs, concer­nant le pro­jet de contre-réforme du sys­tème de retraites vou­lu par Macron et son gou­ver­ne­ment, SUD-Rail Captrain appelle les salariéEs de l’entreprise à la mobi­li­sa­tion, par la grève, du 18 jan­vier à 12h jusqu’au 20 jan­vier à 12h, et par la mani­fes­ta­tion de rue le 19 jan­vier, pour reven­di­quer le retrait de ce pro­jet néfaste.

NAO 2023 : La direction va devoir entendre nos revendications !

NAO 2023 : La direction va devoir entendre nos revendications !

Chez Captrain France, la der­nière réunion des NAO 2023 aura lieu ce 14 décembre 2022. SUD-Rail Captrain a récol­té les reven­di­ca­tions du ter­rain et a déci­dé de se foca­li­ser sur ce qui répond aux enjeux cri­tiques du moment : l’inflation et les condi­tions de tra­vail dégra­dées. Sur l’ensemble des sites de l’entreprise, la colère accu­mu­lée au cours des der­nières années est mani­feste. Cette NAO sera donc par­ti­cu­liè­re­ment déci­sive : la direc­tion a la res­pon­sa­bi­li­té de nous entendre.

Toutes et tous en grève le 29 septembre !

Toutes et tous en grève le 29 septembre !

Dans le cadre de la jour­née de grève natio­nale inter­pro­fes­sion­nelle appe­lée le jeu­di 29 sep­tembre pro­chain par l’Union syn­di­cale Solidaires et la confé­dé­ra­tion CGT, notam­ment pour l’augmentation géné­rale des salaires, SUD-Rail Captrain appelle l’ensemble des salariéEs de l’entreprise à la mobi­li­sa­tion, par la grève, du 28 sep­tembre à 12h au 30 sep­tembre à 12h, et par la mani­fes­ta­tion de rue le 29 sep­tembre, pour reven­di­quer une aug­men­ta­tion de tous les salaires de l’entreprise à hau­teur de l’inflation.

Le vase se remplit...

Le vase se remplit...

SUD-Rail est de plus en plus sol­li­ci­tée par tou­jours plus de salariéEs de l’entreprise, de toutes les régions. Partout, le même constat : les condi­tions de tra­vail conti­nuent de se dégra­der, les effec­tifs sont insuf­fi­sants, les salaires ne sont tou­jours pas à la hau­teur du tra­vail four­ni. Constater, faire remon­ter, aler­ter, c’est essen­tiel. Mais chacunE doit désor­mais prendre conscience qu’il faut s’organiser pour agir.

Archives communiqués

Aidez-nous !

Aidez-nous !

Pour que Voix-Libres vive nous avons besoin de votre participation. Que vous soyez adhérent à Sud-Rail VFLI ou non, vous êtes libres de participer au projet si cela vous tente.

Comme vous pouvez le constater, certaines rubriques du site sont encore vides ou peu fournies. Si le cœur vous en dit, n'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos idées.

 Si vous avez déjà un article sous la main à proposer,  vous pouvez l'envoyer au format pdf via la rubrique contact. Vous pouvez également nous envoyer des photos qui pourront être selectionnées pour la photo du mois.

 

SOUMETTRE UN ARTICLE

You have Successfully Subscribed!

Partagez !

Si vous avez aimé, n’hésitez pas à partager !

Photo de Dylan Gillis sur Unsplash