Contrat FROID COMBI : Déclaration de la délégation SUD-Rail au CSE de FRET SNCF
1 mars 2021

Captrain a gagné un nou­veau contrat Froid Combi, un troi­sième, nou­vel­le­ment créé, qui débu­te­ra début mars 2021. Il s'agit d'un tra­fic quo­ti­dien aller-retour entre Avignon et Dourges, en ME120. Faute de conducteurs/trices en nombre suf­fi­sant, Captrain a refi­lé les pres­ta­tions conduite de ce tra­fic en sous-traitance à Fret SNCF. Cette affaire révèle les absur­di­tés de la mise en concur­rence des EF orga­ni­sée par l'Etat et par la direc­tion du Groupe SNCF. Voici la décla­ra­tion, que nous relayons, de nos cama­rades de SUD-Rail Fret SNCF lors de leur réunion de CSE du 25 février 2021 où le sujet était mis à l'ordre du jour.

 

Monsieur le pré­sident du CSE FRET,

Vous « osez » nous pré­sen­ter aujourd’hui un dos­sier qui concerne l’attribution d’une charge Traction en sous-traitance à FRET SNCF d’un ancien tra­fic UGP, tout cela au pro­fit de CAPTRAIN FRANCE.

CAPTRAIN et FRET SNCF un véri­table jeu du Monopoly, un véri­table jeu de dupe !!
Pour SUD-Rail, ce dos­sier res­semble for­te­ment à une sup­pres­sion de postes déguisé...

De deux choses l’une, il y a quelques mois FRET DNCF via DFCE (deve­nu UGP) se gar­ga­ri­sait de pou­voir faire cir­cu­ler le tra­fic du client « Froid Combi » contre vents et marées et ce même pen­dant les grèves avec un tra­fic de casi 100%.

Ceux-ci allant même jusqu’à remer­cier l’investissement quo­ti­dien et sans faille des ADC concer­nés (LAROCHE MIGENNES et LYON PERRACHE). Par ailleurs ceux-ci allaient même jusqu’à orga­ni­ser des réunions entre le client et les agents de conduite des diverses rési­dences. (Au cas où on ne sait jamais si des conduc­teurs ne vou­laient pas encore faire d’effort).

Et quel para­doxe de consta­ter, que quelques mois plus tard, le résul­tat de l’investissement indi­vi­duel des ADC concer­nant le tra­fic « Froid Combi » n’a eu pour consé­quence que de per­mettre le trans­fert de la charge « Froid Combi » chez CAPTRAIN France ancien­ne­ment VFLI, avec la com­pli­ci­té et la vali­da­tion du nou­veau Directeur de cette enti­té Ferroviaire.

Aucun reproche à faire aux agents DFCE... et pour­tant...
Stupéfaction de la nou­velle direc­tion UGP devant cette « défec­tion » du client.
De plus, lors des der­niers mois, sur l’UGP, de mul­tiples réunions ont été orga­ni­sées entre la Direction (Mme LARHOUY) et les Agents des rési­dences (LAR, LPR, CSS, etc.) com­plè­te­ment désa­bu­sés, las­sés par de nom­breux efforts pro­duits, sans aucune consi­dé­ra­tion en retour au vue de la situation.

Pour essayer de cal­mer la grogne ambiante et essayer d’amadouer les agents, la ligne mana­gé­riale de l’UGP affir­mait pour­tant ne sur­tout pas vou­loir à l’avenir appor­ter quelque sou­tien que ce soit à CAPTRAIN en cas de dif­fi­cul­tés dans le trans­port de « Froid Combi » !!! Si tel était réel­le­ment le cas alors pour­quoi cette pré­sen­ta­tion aujourd’hui. Un énième men­songe de plus, dans votre volon­té impla­cable de filia­li­ser FRET SNCF.

Lorsque l’on étu­die votre docu­ment de 6 pages seulement.

Point n°1 de votre dossier :

QUE NENI !!! La réa­li­té est toute autre, quelques mois plus tard, faute d’un soi-disant manque d’effectifs d’ADC en interne, CAPTRAIN France sol­li­cite l’assistance de FRET SNCF pour 2 tra­fics.
=) Trafic Kronenbourg,
=) Nouveau Flux Froid Combi.

Comme le ridi­cule ne tue pas, vous osez même écrire que CAPTRAIN a volon­tai­re­ment réduit son nombre d’école pour faire valoir la soli­da­ri­té au sein du groupe. Sérieusement M. LEBORGNE, il serait tout de même de bon ton de relire un peu les docu­ments que vous envoyez aux élus car là clai­re­ment c’est du fou­tage de gueule.

Pour la délé­ga­tion SUD-Rail c’est un trans­fert de per­son­nel dégui­sé, mais ôtez nous d’un doute, ce n’est pas vous et vos mana­gers, qui cla­maient haut et fort lors du der­nier conflit qu’il n’y aurait pas de trans­fert de per­son­nel au sein de la SAS FRET. Encore un men­songe de plus, Pinocchio n’a vrai­ment rien à vous envier.

Un petit retour en arrière pour les nou­veaux diri­geants qui n’auraient pas l’historique !!!!

Un petit fla­sh­back est utile, rappelez-vous 2005, la ligne mana­gé­riale à la créa­tion de l’entité d’EPOC : =) M. LAVERNY Edouard était le DG avec comme adjoint M.DERLINCOURT Stéphane...

Recontextualisons ça aujourd’hui : Imaginez-vous, M.DERLINCOURT Stéphane Ex DFCE, nou­veau Directeur de CAPTRAIN France qui récu­père les tra­fics avec la com­pli­ci­té de M. LAVERNY Edouard Ex DG DFCE deve­nu nou­veau Directeur Commercial FRET... Rien ne vous choque ?? Nous si !!

Pour la délé­ga­tion SUD-Rail cela repré­sente à nos yeux, un vrai conflit d’intérêt concer­nant une vrai poli­tique et/ou une vrai vision de déve­lop­pe­ment de FRET SNCF au sein de l’UGP ??

Point n°2 de votre dossier :

Maintenant reve­nons sur les moda­li­tés des pres­ta­tions à réa­li­ser. Dans votre dos­sier vous par­lez de Certificat De Sécurité CAPTRAIN et avec EM CAPTRAIN. Si l’on pousse un peu plus loin la réflexion, nous émet­tons de sérieux doutes concer­nant l’argumentaire don­ner par CAPTRAIN à FRET SNCF afin d’assurer ce tra­fic !!! Un soi-disant manque de conduc­teurs ? Mais bien sûr. Et la mar­motte elle met le cho­co­lat dans l’aluminium !!!

Effectivement tout comme vous, nous avons, nous aus­si, des infor­ma­tions, qui nous per­mettent d’avancer que l’unique et seule rai­son de cette sous-traitance serait exclu­si­ve­ment dû au fait qu’à ce jour CAPTRAIN France n’aurait pas encore obte­nu son CDS (Certificat De Sécurité) pour assu­rer ce tra­fic... à contra­rio de ce vous écri­vez dans votre dos­sier !! Si ce n’est pas le cas, pouvez-vous nous four­nir le docu­ment for­ma­li­sant l’obtention du cer­ti­fi­cat de sécu­ri­té de CAPTRAIN ?

Pour nous, voi­là la seule et vraie rai­son de l’attribution « Temporaire » de ce tra­fic. Mais bien sûr, il ne faut sur­tout pas le pré­sen­ter sous cet angle, car cela pour­rait faire bon­dir dans les Chaumières de l’UGP (Unités Traction)...

Sur ce sujet com­ment envisagez-vous de gérer la souf­france au tra­vail des agents ?

Pour exemple, com­ment allez-vous faire pour évi­ter des conflits de per­sonne entre les che­mi­nots des dif­fé­rents dépôts de l’UGP. Petite expli­ca­tion, nous vous rap­pe­lons que vous êtes en train d’affecter des charges de tra­fic sur l’UT de VILLENEUVE alors que cette même charge était affec­tée aupa­ra­vant à l’UT de LAROCHE MIGENNES quand ce tra­fic était SNCF. Comment croyez-vous que les rela­tions vont se pas­ser entre les dif­fé­rents agents de ces deux résidences !!!

Nous vous rap­pe­lons qu’en tant qu’employeur vous êtes aus­si res­pon­sable, vis-à-vis de la loi, de la san­té, de la sécu­ri­té et de l’intégrité de vos agents. Mais il est vrai que cela, au vu de votre atti­tude lors des der­niers DA DGI, vous semble bien lointain.

Qu’avez-vous pro­po­sé aux 11 ADC de LAROCHE MIGENNES qui ont per­du plus de 50% de leur charge avec la mise en œuvre de ce dos­sier ? Pour preuve on découvre une attri­bu­tion de 5 AR / semaine et une affec­ta­tion de 30 JS / Hebdo sur 3 étapes pour la tota­li­té des sites concernés.

Point n°3 de votre dossier :

Revenons sur le mana­ge­ment de la sécu­ri­té de ce dos­sier !! Comment argu­men­ter le fait qu’il n’y a pas de veille spé­ci­fique dans ce dos­sier. Comment envisagez-vous de main­te­nir la sécu­ri­té fer­ro­viaire... Effectivement com­ment garan­tir le main­tien d’acquisition et l’utilisation des EM spé­ci­fique CAPTRAIN.

Concernant les habi­li­ta­tions des ADC (TT 035), nous vous rap­pe­lons que les ADC ne sont auto­ri­sés à conduire que des engins moteurs pour lequel ils ont été for­més et habi­li­tés (connais­sance pra­tique et théo­rique). Dans cette situa­tion ce n’est pas le cas, car les 27000 et 37000 n’ont pas tout à fait les mêmes carac­té­ris­tiques d’utilisation (Matériel dif­fé­rent, etc. ...).

Point n°4 de votre dossier :

Le nou­veau DG de l’UGP, M. CAVAILLÉ Christophe nous expli­quait lors de l’audience du Vendredi 12 Février 2021 que l’UGP répon­drait favo­ra­ble­ment à cet appel sans aucune contrepartie !!!

La seule requête for­mu­lée par le nou­veau direc­teur, a été le redé­cou­page en 3 étapes au lieu de 2 pré­vu par CAPTRAIN France...

Pour SUD-Rail, heu­reu­se­ment que l’entreprise rap­pelle dans son docu­ment qu’elle res­pec­te­ra l’application de l’accord col­lec­tif du 07 Juin 2016, il aurait été dif­fi­cile de dire le contraire !!! Ce n’est pas un cadeau fait aux ADC mais juste une exi­gence impo­sée par le res­pect de la régle­men­ta­tion SNCF à la dif­fé­rence de ce qui est pos­sible dans la filiale CAPTRAIN France.

Un décou­page en 3 étapes donc accep­ter par CAPTRAIN France alors que depuis des années FRET SNCF n’a eu de cesse de réduire les étapes du « Froid Combi » de l’UGP pour être concur­ren­tiel... A ne plus rien y comprendre...

De plus, si on regarde la ges­tion opé­ra­tion­nelle, cela res­semble à une vraie usine à gaz !!

Nous ne ren­tre­rons pas dans le détail, mais la ges­tion en cas de défaillance des EM n’a for­cé­ment pas été éta­blie par quelqu’un de ter­rain !!! Ce n’est pas pos­sible... Nous gar­dons cer­tains élé­ments à votre dis­po­si­tion pour vous prou­ver l’incohérence de votre projet !!

Point n°5 de votre dossier :

Au vu de la situa­tion finan­cière de FRET SNCF, nous exi­geons d’obtenir tous les élé­ments comp­tables néces­saires ain­si que tout le détail de ceux-ci pour envi­sa­ger un débat appro­fon­di concer­nant la per­ti­nence éco­no­mique de ce projet.

Un dos­sier de sous-traitance éta­bli pour une durée de 6 mois !!! Où est la péren­ni­té ??
N’aurait-il pas été plus cen­sé de tout faire à FRET SNCF pour main­te­nir ce tra­fic au sein de l’UGP ?

Point n°6 de votre dossier :

De plus quand on regarde le détail des jour­nées et des coûts de celle-ci, com­ment pouvons-nous être moins chère en soi-disant « sous-traitance » qu’en tant qu’entité propre effec­tuant ses jour­nées ??
Où est la per­ti­nence éco­no­mique de ce dossier ?

Enfin pour conclure, vous faites, avec CAPTRAIN France ce que vous faites avec vos filiales CAPTRAIN à l’étranger (CAPTRAIN Deutschland par exemple), du dum­ping social interne déguisé...

Les che­mi­nots de FRET essuient les plâtres et les couacs de nou­veaux tra­fics et dès que ceux-ci sont pérennes, ils partent dans les filiales ou EF Privés (Exemple : les VON / ARENCQ du début d’EPOC).

Pour la délé­ga­tion SUD-Rail, nous res­te­rons au côté des che­mi­nots, nous nous bat­trons contre vos pro­jets de des­truc­tion d’emploi et nous nous emploie­rons à mettre les che­mi­nots de la pro­duc­tion au cœur de vos prio­ri­tés, afin de remettre l’humain comme unique préoccupation.

Rien de nou­veau en ce qui concerne les pro­cess de cette filiale !!!
Si ce n’est men­tir sciem­ment aux che­mi­nots de FRET SNCF !!!

La délé­ga­tion SUD-Rail au CSE FRET.

A lire dans la même catégorie

Élections au CA de la SA SNCF : Mission accomplie !

Élections au CA de la SA SNCF : Mission accomplie !

Les élec­tions des représentantEs des salariéEs au Conseil d’Administration de la SA SNCF, qui se sont tenues par voie élec­tro­nique du 4 au 10 décembre 2020, ont été enta­chées par une abs­ten­tion record qui n'augure rien de bon pour la démo­cra­tie et la repré­sen­ta­tion des salariéEs. Mais les résul­tats sont encou­ra­geants, notam­ment chez VFLI.

Aidez-nous !

Aidez-nous !

Pour que Voix-Libres vive nous avons besoin de votre participation. Que vous soyez adhérent à Sud-Rail VFLI ou non, vous êtes libres de participer au projet si cela vous tente.

Comme vous pouvez le constater, certaines rubriques du site sont encore vides ou peu fournies. Si le cœur vous en dit, n'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos idées.

 Si vous avez déjà un article sous la main à proposer,  vous pouvez l'envoyer au format pdf via la rubrique contact. Vous pouvez également nous envoyer des photos qui pourront être selectionnées pour la photo du mois.

 

SOUMETTRE UN ARTICLE

You have Successfully Subscribed!

Partagez !

Si vous avez aimé, n’hésitez pas à partager !

Photo de Dylan Gillis sur Unsplash